Poutine en France, premier essai

Publié le par Maxime Jobin

Je suis québécois, donc j'aime manger de la poutine. Le contraire est aussi vrai : j'aime manger de la poutine, donc je suis québécois. J'aime la poutine et la poutine, j'ose espérer, m'aime. C'est une relation conjugale très difficile à vivre lorsqu'on est à l'extérieur de notre beau futur pays (une petite pointe de revendication souverainiste ici). C'est pourquoi j'ai tenté, mardi soir passé, d'amener mon aimée ici, puisque je ne peux me rendre là-bas. Voici le résultat de mon expérience.

D'abord, la recette :

Ingrédients originaux
- Des frites
- Du fromage en grain, plus communément appelé "du fromage en crotte qui fait kwik-kwik" (en écrivant ceci je me rend soudain compte à quel point l'alliance de l'expression crotte et du bruit kwik-kwik porte à réflechir)
- Une sauce brune (surtout pas BBQ, s'il-vous-plaît épargnez moi!)
- Un cabochon, pour rassembler le tout

Ingrédients de ma première tentative de poutine en sol français
- Des patates à déjeuner (résultat d'une étude comparative poussée entre la taille de mon congélateur, la taille d'un sac de frites congelées - dépassant la taille complète de mon réfrigérateur  - et la taille d'un sac de bonnes vieilles patates... hum hum, pommes de terre... à déjeuner).
- Du fromage cheddar blanc retroussant le papier-peint de ma chambre (qui a dit que j'avais du papier-peint?)
- Une sauce brune à viande
- Moi, donc l'ingrédient du cabochon n'a pas été trouvé en France (comme je me sens humble ce soir)

Procédure
Au Québec (coeur sensible et/ou religieux s'abstenir) : "Tu calisses la sauce sé frites cuites pis tu garoches le fromage en crotte su'l DESSUS. "

En France : "À l'aide d'une louche, déposer savamment le coulis à viande sur les pommes de terre frites préalablement disposées sur un plat à large bord. Finalement, émietter un fromage cheddar QUI SENT LE CALISS " ... Oups! Rechute! ... "sur le tout. Déguster à l'aide des couverts habituels. "

Résultat
Une fois de plus, la preuve est faite que le fromage est l'ingrédient le plus important lors de la préparation d'une poutine. Bien que les patates à déjeuner et la sauce n'avaient rien à envier à leur homologue de la recette originale, le goût trop fort du cheddar français volait la vedette (pour ceux qui aiment) au reste des ingrédients. Patates à déjeuner et sauce brune s'en allèrent tristement. Je déclare donc échec ma première tentative.

Y en aura-t-il une deuxième? Pour le moment je digère toujours la première...

Publié dans Stage à Lille 2009

Commenter cet article

Genevieve Laliberte 27/09/2010 18:03


Eureka! Jai trouvé! Ok, c'est looooin d'etre bon comme du fromage en crotte, mais ca fait certainement mieux la job que du fromage cheddar: du Babybel! Moi aussi, ayant quitté le Québec depuis deja
plusieurs mois, j'ai des rages intenses de poutine une fois de temps en temps.. on va en venir a boute, de la poutine en France!!!


Moreau 15/11/2016 13:50

J'ai peut-être une solution pour vous et tout ceux qui veulent se préparer une bonne vraie poutine en France. Il existe un service de livraison à domicile de poutine, avec du fromage en grains et de la sauce à poutine : www.je-parle-quebecois.com/bons-plans-promotions/se-faire-livrer-de-la-poutine-du-quebec-en-europe-et-en-france.html. Peut être est ce la bonne solution Maxime pour ta deuxième tentative, depuis le temps ?
Autrement, si tu ne souhaites plus faire de poutine maison, sache qu'il existe maintenant beaucoup de restaurants canadiens en France qui proposent de la poutine. Elles ne sont pas toutes excellentes, mais parfois on a de bonnes surprises. Voici la liste des restaurants en France et en Europe : www.oumangerdelapoutine.fr.

Pour ma part, étant également amateur de poutine, j'ai testé dernièrement Poutine Bro à Rennes et je n'ai pas été déçu.

Maxime Jobin 30/09/2010 23:15



@Geneviève : C'est pas fou ça, le Babybel! Bonne idée! ^^ Bon séjour en France.



Lionel 03/07/2010 23:52


Salut, je sais pas si tu tient encore ce blog mais je tente quand même.
Alors je me demandais si tu as réussi à manger de la vrai poutine en France et si oui, comment tu as eu le fromage? Je le demande car je viens de découvrir la poutine et comme je vais retourner en
France dans pas longtemps, je veux faire gouté ce plats mais j'ai un doute pour le fromage, supporteras t-il le voyage dans mes bagages le temps du vol? Merci de m'aidez


Maxime Jobin 04/07/2010 17:03



Non, mon blogue a déménagé : http://maxime-jobin.com/


Mais pour répondre à ta question, je n'ai malheureusement jamais réussi à trouver du fromage qui ferait une bonne poutine. Je suis sûr que ça existe, je ne m'y connais juste pas assez. Quant à
savoir si ton fromage en crotte va survivre au voyage, tu peux essayer, tu verras bien! ^^


Bon retour!



rosybelle 18/06/2009 22:04

Salut... jviens de lire ton article sur la poutine... té un asti de malade twé....lollllllll.... Mon copain est francais et j'ai beaucoup ri en lisant ton commentaire, étant moi même québecoise :)

Maxime Jobin 18/06/2009 23:10


Lol, super si j'ai pu te faire rire! Merci du commentaire et bonne journée! :-)


Lisa 03/03/2009 18:31

Pauvre petit Jobin... Est-ce que cette tentative serait le fruit de ton subconscient qui subirait de la "nostalgie aïgus" du Québec!!! hi hi hi
Je sais que c'est long, mais on va l'envoyer cette semaine notre morceau du Québec dont tu ne connais pas encore l'identité!!!!!!! hi hi hi
Y qu'chuis Méchante!!!

Maxime Jobin 03/03/2009 19:33


C'est vilain, je pleure moi là! Il est mieux d'être super sympa votre morceau du Québec. :P


René 01/03/2009 13:43

Hi! hi! Du cabochon est l'ingrédient le plus facile à trouver.
Pour la sauce tu devrait acheter sauce hot chicken où poulet chaud.
Fromage faudrait que tu sois inviter à une dégustation.
Si j'ai ton adresse je peu tenter un envoie.
Popa René

Maxime Jobin 01/03/2009 18:45


Je t'ai déjà envoyé mon adresse par courriel. Mais du fromage en crotte envoyé par avion, je suis sceptique du goût à l'arrivée. ^^