Amsterdam

Publié le par Maxime Jobin

Samedi, malgré toutes les péripéties liées à l'inscription (nous avons dû courir un peu partout pour la payer), nous partions pour Amsterdam! Il était 6h30 du matin, le trajet en bus durait environ quatre heures, et il faisait très froid. Qu'est-ce qui ne faut pas faire pour voir du pays!

Reste que ça valait la peine. Amsterdam est très différente des autres villes européennes que j'ai vues jusqu'à maintenant. L'architecture s'est construite autour de canaux qui sillonnent la ville et est plus brique que pierre. Mais n'allez pas croire que la brique la rend fade : au contraire, elle lui confère une lumière unique. Elles sont rouges, vertes, bleues, jaunes et se reflètent dans l'eau des canaux. Ces canaux si beaux que je dois avoir une vingtaine de photos identiques : chaque fois que j'en voyais un, je ne pouvais m'empêcher de le photographier!

Amsterdam est aussi la ville des vélos. Je ne serais pas surpris du tout d'apprendre qu'il y a plus de vélos que de voitures. Ils sont partout, sur le côté des ruelles, en plein milieu de la rue. Ils ont leurs propres pistes et ne se gênent pas pour emprunter celles des automobiles et des piétons. Le vélo semble tellement important dans la culture hollandaise que nous avons même pû voir un cortège de mariage qui en était entièrement composé! Sinon, le tramway est également un moyen de transport très présent. Cela donne un certain charme de voir les rames de tramway dans les rues... sauf quand on se rend compte qu'on marche dessus et qu'il y en a un qui s'en vient... Rien ne sert de vous dire que j'adorerais habiter cette ville : je pourrais me passer à 100% de voiture!

Encore plus important, Amsterdam est la ville du sexe et de la drogue. Nous avons d'ailleurs visité le musée du sexe : drôle mais parfois un peu dégradant - j'ai en tête la salle du sadomasochisme ou encore certaines photos de zoophilie. Le Quartier Rouge avec ses bars de danseuses et ses prostituées à rabais est également là pour en témoigner.  C'est cependant la drogue qui obtient le premier rôle, devançant le sexe et les vélos. Déjà le contexte y est favorable, car à Amsterdam, les drogues douces sont légales. S'y sont donc installés des centaines de "Coffee shop" - ici les guillemets sont très importants, car vous vous doutez que le café n'est pas l'élément principal du menu - , où l'on peut commander un joint comme l'on commanderait une bière. J'ai accompagné Tatiana et ses amis dans l'un de ces coffee shop, mais après avoir respiré la fumée pendant vingt minutes, j'ai vite décidé que c'en était assez. Je ne suis pas fumée et encore moins drogue, alors pour moi c'était non merci. Sabrina m'a accompagné, et nous sommes allez dîner (souper). L'air frais était la bienvenue, malgré le vent très froid.

Outre le musée du sexe, nous sommes allés au marché des fleurs où l'on peut trouver des bulbes, des bouquets, des râteaux et des graines de toutes sortes. Nous sommes aussi passés devant la maison d'Anne Frank, mais, en voyant la file, nous avons rebroussé chemin. Le reste de la journée a été consacrée principalement à des promenades à travers les canaux, entre le port d'Amsterdam et le marché des fleurs.

Avant de terminer, je ne voudrais pas oublier de faire un clin d'œil à notre chauffeuse. Franchement, je n'ai jamais rencontré plus sympathique. Proche de la retraite mais très dynamique, on l'appelait "super-mamie". Un gros merci à toi mamie!

Rapide résumé de la semaine : mon stage devient très intéressant depuis que je travaille sur un site web et je n'ai plus le mal du pays. Je m'ennuie toujours de vous, mais être ici me rend réellement heureux!

Voilà, donc à la prochaine!

Encore des photos



En photos
Pour voir une photo en plus grand format, cliquer dessus.

Dans le texte
(1) Amsterdam, ses vélos, ses canaux.
(2) Un canal sublime.
(3) Alors? Il y en a des vélos ou non?
(4) Juste pour prouver aux sceptiques que j'y suis bien allé!
(5) Le marché de fleurs.

Section "Encore des photos"
(1) Le port d'Amsterdam.
(2) Une bateau sur l'eau, qui vogue, qui vogue!
(3) Encore un canal et ses maisons qui le surplombent. J'en ai t'y des photos de canaux ou pas?
(4) Le musicien du mariage qui repart à vélo... on s'entends-tu qu'il faut vraiment que ça lui tente?

P'tit bonus
Pour les intéressés et ceux qui ont Facebook, sachez que je mets beaucoup plus de photos sur mon profil Facebook que sur mon blogue. Cette semaine, il y a même un petit vidéo d'Amsterdam! À voir!

Publié dans Stage à Lille 2009

Commenter cet article

René 03/02/2009 16:09

Attention à la fumer secondaire.lol,lol,
Ça serait bien de te voir sur les photos. Car on serait sur que tu es sur place et non dans un coffee shop à respirer des fûmer ellicitte.lol,lol,
René xxx

Maxime Jobin 04/02/2009 17:51


Mais y'en a une photo de moi, sur Facebook. :P


Venise 03/02/2009 04:20

Ah, Facebook pour les photos, mais ici pour les mots. Tu as un style journaliste vivant, très vivant, assaisonné au "JE" juste ce qu'il faut.

J'apprécie beaucoup tu sais. Je ne savais pas qu'il y avait tant de canaux et tant de vélos à Amsterdam. Merci pour la visite sans avoir à me lever à 6 h du matin !

Maxime Jobin 03/02/2009 07:23


Tant mieux si j'ai pu te faire voyager, c'est en grande partie le but! ^^