Second Life, pas si gratuit que ça

Publié le par Maxime Jobin

Il y a quelques jours, j'ai téléchargé un "jeu" : Second Life. Il s'agit en fait d'un énorme univers virtuel dans lequel les internautes peuvent se retrouver afin d'échanger, de faire du commerce et même de voler dans le ciel (virtuel), le tout sous l'apparence d'un personnage personnalisable à l’extrême. « Le jeu est très bien fait, c’est vraiment trippant, surtout pour un jeu gratuit », me suis-je dit la première fois. Mais est-ce vraiment gratuit? 

Théoriquement oui, mais en réalité, à moins de posséder une connexion internet illimitée, le jeu peut rapidement devenir une grande source de dépenses. Vous allez me dire « Oui mais Max, tout le monde aujourd’hui a une connexion illimitée ». Et bien détrompé vous, en réalité, vous avez une limite d’environ 1 Go de bande passante en aval, ce qui est beaucoup pour une utilisation normale, d’où la supposée non-limite. Le problème, c’est qu’une journée de jeu sur Second Life mange à elle seule le 3/4 de cette limite, et donc après deux jours, elle est déjà dépassée et le coût de ce dépassement devient rapidement faramineux.

En pratique donc, pour la plupart des internautes, Second Life reste inaccessible (à moins de vouloir payer 100$ par mois de dépassement). C’est un simple avertissement que je voulais faire ici, question d’éviter à certains de faire la même erreur que moi.

Publié dans Informatique

Commenter cet article

Jo Ann v. 17/07/2007 01:33

Rien ne vaut les Sims. Pas (très) intéractifs, mais mieux dessinés, plus drôles, et sans avoir à payer $$$ chaque mois... ;)