Élections québécoises 2007 : Pourquoi la souveraineté?

Publié le par Maxime Jobin

Tout le monde connaît mes allégeances politiques : je suis pour la souveraineté du Québec, pour un Québec libre. Je sais ce que cela veut dire pour moi et pour ceux qui pensent comme moi, cependant je ne l’ai jamais vraiment expliqué. Les élections québécoises arrivant à grand pas, j’ai décidé de décrire les pourquoi d’un Québec souverain, d’exprimer pourquoi moi je désir vivre dans mon pays, le Québec. Pas réellement pour vous convaincre, vous mes amis et ma famille, quoique je serais fort heureux que quelqu’un vienne me dire « Maxime tu as changé ma vision du Québec », mais plutôt pour vous amener au moins à réfléchir à la question. Car je connais trop de gens qui sont seulement fédéralistes soit parce que leur entourage l’est et qu’ils n’y ont jamais réfléchi, soit parce que personne ne leur a jamais vraiment expliqué pourquoi la souveraineté était importante pour le Québec. Bien sûr, il y a aussi ceux qui sont convaincus que leur pays doit rester le Canada et qui peuvent argumenter. Je vous parle aussi, je souhaite en débattre avec vous, pour ceux que ça intéresse. Sortez moi vos arguments, on ne sait jamais, peut-être me ferez-vous changer d’idée! (Ne vous faites pas trop d’espoir à ce sujet). Par contre, pour ceux qui ont l’intention de m’expliquer que nous devons rester canadiens sans me donner d’arguments, ou encore en me disant que nous ne devons pas « perdre nos belles rocheuses », merci de vous abstenir.

Donc, je souhaite l’indépendance du Québec parce que :

 

  • Les québécois et les québécoises forment un peuple à part entière, distinct de celui du reste du Canada. Ils le sont par : leur langue, leur histoire, leur vision du monde, et surtout par leurs VALEURS.
  • En tant que peuple distinct, nous avons droit d’exercer le plein pouvoir sur nous-même. Nous devons pouvoir faire nos propres choix, selon nos propres valeurs.
  • Historiquement, le Québec possède un héritage français qui ne correspond pas à l’héritage anglais du reste du Canada.
  • Sur le plan international, le Québec doit pouvoir s’exprimer, car il forme une communauté (un peuple) francophone importante. En ce moment, nous ne pouvons pleinement exprimer l’opinion du Québec sur les affaires mondiales, faire entendre notre voix, car nous devons passer par le Canada. Hors, celui-ci est à peine influencé par notre opinion.
  • Le Québec doit pouvoir choisir sa propre voie, sans avoir à suivre celle qu’à choisie le Canada et qui nous ne ressemble pas sur plusieurs points. Je pense ici à, par exemple, le reniement du protocole de Kyoto par notre cher premier ministre, ou encore la guerre en Afghanistan avec laquelle nous ne sommes pas d’accord. (Voir P.S.)
  • Notre langue française doit être protégée car elle constitue notre héritage. En créant un pays francophone, sa sûreté et son épanouissement sont assurés.
  • Le peuple québécois mérite une économie fondée sur sa propre vision du monde, et donc une économie plus humaine basée sur l’environnement et les gens, plutôt qu’une économie polluante.
  • La reine de l’Angleterre n’est pas la nôtre, et notre système de monarchie constitutionnelle est ridicule, inutile et surtout coûteux.
  • Le Québec possède l’expérience, la volonté et le savoir nécessaire qui lui permet d’envisager être son propre maître. En effet, il possède ses propres talents (hydroélectricité, aéronautique).
  • Nous devons pouvoir avoir en main tous les leviers, les instruments et l’argent qui permettent de gouverner selon nos idées et nos valeurs. En ce moment, le Canada ne nous remet pas tout l’argent des impôts qui nous est due et nous empêche de progresser dans notre propre voie.

Je pourrais continuer ainsi pendant des lignes et des lignes, mais je crois que le tout se résume bien en ces quelques mots. Évidemment, mes amis souverainistes peuvent me signaler si j’ai oublié quelque chose.

Je vous invite donc à réagir, à contre argumenter et à dire votre opinion sur le sujet après lecture de la mienne. Je publierai, s’il y en a et si vous le souhaitez, vos réactions à la suite des miennes. J’espère que débat il y aura.

Pour finir, j’aimerais citer le général de Gaulle lors de sa visite au Québec en 1967 : « Vive le Québec ! Vive le Québec libre! »

/

P.S. : Pour ceux qui voudraient contre argumenter le cinquième point de ma liste des pourquois en me disant que le Canada n’est simplement pas représenter par le bon chef et le bon parti en ce moment, je répondrais que :

 

  • Premièrement, le Canada a élu le parti conservateur en pleine connaissance de cause et donc il a choisi selon ses valeurs que nous serions un pays tel que celui que nous sommes en train de devenir et ne peut dire qu’il est mal représenter, ayant lui même élu son représentant. Ceci reflète d’ailleurs bien les valeurs du Canada, et plus particulièrement du RDC (Reste du Canada), puisque les votes conservateurs au Québec représentant à peine 13% du total des votes, cela signifie que la grande majorité du Québec ne souhaitait pas élire le gouvernement Harper. On en revient au fait que le Québec ne peut faire ses propres choix selon ses propres valeurs.

 

  • Deuxièmement, il ne s’agit pas d’un problème de parti, mais bien d’un problème de valeur. En effet, le Canada a toujours pris des décisions du genre, bien avant le gouvernement Harper. Souvenons-nous que l’envoi de militaires par le Canada en Afghanistan a été décidé par notre précédent gouvernement, et que le Canada n’a jamais respecté les exigences du protocole de Kyoto. La seule différence, c’est que Harper a déclaré haut et fort la position du Canada à ce sujet, position qui n’est pas la nôtre.)
P.S.2 : De bons billets à lire :
- http://quebecblogue.com/archives/ 2007/03/26/cest-jour-delection-au-quebec
- http://blogue.pq.org/?p=67

 

 

Publié dans Politique et société

Commenter cet article

Maxime Jobin 23/04/2007 16:14

"Tu mélanges une institution de justice et un gouvernement. La cour suprème n'est AUCUNEMENT reliée, ni au gouvernement, ni aux partis politiques. Seulement aux lois, et à la Charte des Droits et Libertés. C'est d'ailleurs cette dernière qui a prédominé sur l'aspect de la liberté religieuse. Je vois mal d'ailleurs, comment la plus haute instance du Québec, la Cour Supérieure, si je ne m'abuse, aurait pu faire autrement."
Et alors? Je sais très bien que ce n'est pas une décision du gouvernement. La cour Suprême du Canada représente aussi les valeurs canadiennes et représente le Canada. Je ne veux pas vivre dans un pays qui fait des lois qui ne sont pas en encore avec nos valeurs et nos lois également. Pour ce qui est des lois, si tu ne me crois pas : « La décision annule un jugement de la Cour d'appel du Québec rendu il y a deux ans, qui entérinait une décision de la Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys. Dans leur décision, les juges du plus haut tribunal au pays ont estimé que la prohibition absolue n'était pas logique ni raisonnable.» (http://www.radio-canada.ca/nouvelles/societe/2006/03/02/003-Kirpan-Coursup.shtml)
Je suis désolé, mais bien que je respecte cette religion, le kirpan reste pour moi une arme qui peut servir à tuer, et c'est donc pour moi une arme blanche au même titre que toutes les autres. Je ne vois pas pourquoi on devrait faire un exception pour eux.

"OR, le nouveau Mexique, c'était seulement un example pour la question d'héritage culturel. Si eux, différents par leurs origines hispaniques peuvent survivre dans un pays anglo-saxon, aucune raison que le Québec ne puisse pas."
C'est ridicule ce que tu dis. Parce que toi tu peux manger des champignons, alors moi il n'y a aucune raison que je puisse en manger, même si je suis allergique? Ce n'est pas un argument de dire que parce que un peut le faire, l'autre le peut. Je t'ai déjà dit en quoi le Québec était différent du Nouveau-Mexique dans un précédent commentaire, je ne vais pas le refaire.

"Tuvalu a beau avoir son indépendance totale, ce qu'il dit n'intéresse personne. C'est d'ailleurs ce que je crains qui n'arrive au Québec si il se sépare."
Tuvalu...? Je suis désolé mais c'est quoi le rapport ici? Les îles moucmouc non plus n'ont pas grand voix, et c'est normal puisqu'il sont peu nombreux. Le Québec aura déjà une voix dans la francophonie, et est assez puissant économiquement pour en avoir une dans le monde également.

"Je vais te dire franchement, je n'ai vu NULLE PART quelconque action du Canada qui entrave les politiques environnementales du Québec. Le Québec metterait tout l'argent qu'il reçoit dans l'environnement? No way. Il le metterait soit dans la santé, un système condamné à mourir de toute façon, ou dans l'éducation avant tout. Ratifier le protocole de Kyoto. C'est pas y adhérer ça? Contradiction, non?"
Pour Kyoto, j'ai seulement oublié de mettre "reniement de " devant "ratification". Le Canada présentement n'y adhèr e plus. Je n'ai pas dit que le Canada bloquait volontairement nos actions, j'ai seulement dit que certaines lois nous empêchait de peser à fond sur la pédale de l'environnement.(Quelle belle image). Je n'ai pas plus bel exemple que ce reniement du protocole de Kyoto, qui fait en sorte que nous ne recevons plus les fonds que chaque province recevait pour atteindre les objectifs du protocole, donc moins d'argent pour l'environnement au Québec. Pour ce qui est du "le Québec placerait sont argent dans la santé, etc...", tu as probablement raison en parti (sauf si le PQ était élu, alors là je crois sincèrement qu'il y aurait plus d'argent pour l'environnement), mais un partie de cet argent irait certainement à l'environnement.

"C'était une supposition et j'imagine (j'espère) que ça ne se produira pas... Cependant, que le Québec soit purement francophone va y changer quoi au final? C'est juste une belle action inutile. Les communautés anglophones vont pousser pour avoir des écoles privées anglaises. Le milieu des affaires de Montréal va continuer à parler en anglais, les loyalistes de l'Estrie, pareil. L'action radicale que j'ai décrite c'était seulement un exemple d'action qui serait fonctionnelle (que je ne veux pas et je souhaite que personne ne le veut). Je ne vois aucune politique qui pourrait y changer quoi que ce soit."
Ça changerait entre autre que nous serions reconnu comme pays francophone, donc plus d'immigrants francophone, et que nous aurions le pouvoir de faire des lois plus forte encore que la loi 101, car présentement on ne peut pas, puisque certaines lois Canadienne nous en empêchent, indirectement (dans le sens où c'est pas volontaire).

"À propos de la lieutenant-gouverneure. Si ça a passé à Radio-Canada, une chaîne d'état, pourquoi je n'ai vu aucun soulèvement populaire, ni du côté anglophone, ni du côté francophone, comme ça l'a fait avec, par exemple, les accomodements raisonnables?"
Quoi tu ne me crois pas? Écoute les nouvelles au pire avant de me dire ça.

"À propos des compétences du Québec, non, nous ne faisons pas de la merde. Sauf, si on ne peut prédominer nulle part, comme tu le disais au début ("En effet, il possède ses propres talents (hydroélectricité, aéronautique)."), est-ce qu'on peut vraiment dévellopper ces industries-là pour que le Québec soit rentable? Je ne crois pas. On avait l'aluminium, on est en train d'y dire adieu au profit de la Chine. Pour quelle raison? Ils ont autant d'électricité que nous, ils sont plus compétitifs. Être bon ne suffit pas, il faut être les meilleurs."
Tu me fait vraiment rire mon cher. Le barrage dont tu parles, c'est en grande partie grâce au savoir faire du Québec qu'il est en train de se construire : http://fr.wikipedia.org/wiki/Barrage_des_Trois-Gorges .

"Le sophisme d'appel à l'autorité, c'est que tu tente de donner du poids à ton argument sans donner te source tangible, tu nommes des individus X, dans un contexte X.
"
Alors dans ce cas, je règle tout de suite ton problème : http://www.souverainete.info/quoi.htm (section Le Québec possède déjà tous les atouts d'un pays)

"Bienvenue dans le monde la la politique"
Et alors, parce que c'est politique, faut accepter l'hypocrisie?

Pier-Luc Théberge 23/04/2007 02:35

"Protocole de Kyoto, autorisation du kirpan (arme blanche religieuse) dans les écoles (ce qui a annuler une de nos lois qui était contre), guerre en Afghanistan, décision de doubler la production de produits pétroliers au bénéfice des États-Unis et donc la pollution, etc... je ne vais pas commencer à tous te les énumérer." Tu mélanges une institution de justice et un gouvernement. La cour suprème n'est AUCUNEMENT reliée, ni au gouvernement, ni aux partis politiques. Seulement aux lois, et à la Charte des Droits et Libertés. C'est d'ailleurs cette dernière qui a prédominé sur l'aspect de la liberté religieuse. Je vois mal d'ailleurs, comment la plus haute instance du Québec, la Cour Supérieure, si je ne m'abuse, aurait pu faire autrement.

"Dans ce cas, si le Nouveau-Mexique ne désir pas devenir souverain, ça ne veut pas dire que nous avons tord de le vouloir pour le Québec, ça veut simplement dire que dans leur cas ce n'est pas néccessaire car leurs valeurs et priorités s'accordent avec celles des États-Unis." OR, le nouveau Mexique, c'était seulement un example pour la question d'héritage culturel. Si eux, différents par leurs origines hispaniques peuvent survivre dans un pays anglo-saxon, aucune raison que le Québec ne puisse pas.

"Incohérence? Où ça? Je dis que le Québec doit avoir sa voix, car celle du Canada nous représente mal. Par la suite, je dis que si j'ai le choix entre la voix du Canada et celle du Québec qui serait au début moins forte, je choisie celle du Québec car celle du Canada va tellement contre nos valeurs que présentement j'aimerais mieux pas en avoir pentoute." Tuvalu a beau avoir son indépendance totale, ce qu'il dit n'intéresse personne. C'est d'ailleurs ce que je crains qui n'arrive au Québec si il se sépare.

"Elle nous nuit car elle possède des pouvoirs qui bloquent de plus grands efforts pour l'environnement que ce que nous faisons déjà ainsi que de l'argent qui nous ai due qui pourrait servir à la cause environnementale. Finalement elle nous nuit en ratifiant le protocole de Kyoto." Je vais te dire franchement, je n'ai vu NULLE PART quelconque action du Canada qui entrave les politiques environnementales du Québec. Le Québec metterait tout l'argent qu'il reçoit dans l'environnement? No way. Il le metterait soit dans la santé, un système condamné à mourir de toute façon, ou dans l'éducation avant tout. Ratifier le protocole de Kyoto. C'est pas y adhérer ça? Contradiction, non?

"C'est vrai que ça frôle le nazisme, c'est ton idée pas la mienne. La loi 101 est une excellente loi, mais rien ne peut accoter le fait d'etre reconnu en tant que pays strictement francophone. L'anglais serait considérée comme langue secondaire, et ça ne fait pas en sorte que l'ont décide de tuer les anglais." C'était une supposition et j'imagine (j'espère) que ça ne se produira pas... Cependant, que le Québec soit purement francophone va y changer quoi au final? C'est juste une belle action inutile. Les communautés anglophones vont pousser pour avoir des écoles privées anglaises. Le milieu des affaires de Montréal va continuer à parler en anglais, les loyalistes de l'Estrie, pareil. L'action radicale que j'ai décrite c'était seulement un exemple d'action qui serait fonctionnelle (que je ne veux pas et je souhaite que personne ne le veut). Je ne vois aucune politique qui pourrait y changer quoi que ce soit.

À propos de la lieutenant-gouverneure. Si ça a passé à Radio-Canada, une chaîne d'état, pourquoi je n'ai vu aucun soulèvement populaire, ni du côté anglophone, ni du côté francophone, comme ça l'a fait avec, par exemple, les accomodements raisonnables?

À propos des compétences du Québec, non, nous ne faisons pas de la merde. Sauf, si on ne peut prédominer nulle part, comme tu le disais au début ("En effet, il possède ses propres talents (hydroélectricité, aéronautique)."), est-ce qu'on peut vraiment dévellopper ces industries-là pour que le Québec soit rentable? Je ne crois pas. On avait l'aluminium, on est en train d'y dire adieu au profit de la Chine. Pour quelle raison? Ils ont autant d'électricité que nous, ils sont plus compétitifs. Être bon ne suffit pas, il faut être les meilleurs. Le sophisme d'appel à l'autorité, c'est que tu tente de donner du poids à ton argument sans donner te source tangible, tu nommes des individus X, dans un contexte X.

"Pourquoi je l'admirerais, c'est une démarche purement hypocrite." Bienvenue dans le monde de la politique.

Heureux de débattre enfin avec quelqu'un qui a des opinions autres que ceux de Loco Locass

Maxime Jobin 23/04/2007 02:07

" "Des tonnes mon ami, et il y en aurait encore plus si le BQ n'existait pas." Des exemples?"
Protocole de Kyoto, autorisation du kirpan (arme blanche religieuse) dans les écoles (ce qui a annuler une de nos lois qui était contre), guerre en Afghanistan, décision de doubler la production de produits pétroliers au bénéfice des États-Unis et donc la pollution, etc... je ne vais pas commencer à tous te les énumérer.

""Je te rappelle que ces immigrants sont aller là, alors que nous nous y étions déjà, ça fait une grande différence." Justement, non. Le Nouveau-Mexique, c'est un état qui a rejoint les États-Unis plus tard que les vieux états. Ça appartenait au Mexique avant. Quote de Wikipedia: "Le Nouveau-Mexique a été cédé par le Mexique, avec la Californie, le Nevada, l'Utah, l'Arizona et une partie du Colorado en 1846, après la Guerre américano-mexicaine. Par la suite, il est devenu Territoire des États-Unis (sur une très large superficie incluant l'Arizona), ce n'est que depuis le 6 janvier 1912 que le Nouveau-Mexique a le statut d'État." Ça te rappelle pas le Québec, ça? "
Dans ce cas, si le Nouveau-Mexique ne désir pas devenir souverain, ça ne veut pas dire que nous avons tord de le vouloir pour le Québec, ça veut simplement dire que dans leur cas ce n'est pas néccessaire car leurs valeurs et priorités s'accordent avec celles des États-Unis.

"Tu as dit: "Sur le plan international, le Québec doit pouvoir s’exprimer, car il forme une communauté (un peuple) francophone importante.", puis tu as dit "mais quant à avoir une voix qui dit des choses qui sont contre nos valeurs et nos priorités, j'aime mieux pas en avoir pentoute."... [Insérez cohérence ici]"
Incohérence? Où ça? Je dis que le Québec doit avoir sa voix, car celle du Canada nous représente mal. Par la suite, je dis que si j'ai le choix entre la voix du Canada et celle du Québec qui serait au début moins forte, je choisie celle du Québec car celle du Canada va tellement contre nos valeurs que présentement j'aimerais mieux pas en avoir pentoute.

""[...]le Québec a vu son taux de pollution diminuer de 10% alors que le Canada l'a vu augmenter de 30%... Ça dit tout il me semble." Tu veux le résultat ou bien la renommée? En se séprarant du Canada, ça sera aucunement mieux. Si à l'échelle provinciale on peut faire autant, je vois mal comment la présence du Canada nous nuit. "
Elle nous nuit car elle possède des pouvoirs qui bloquent de plus grands efforts pour l'environnement que ce que nous faisons déjà ainsi que de l'argent qui nous ai due qui pourrait servir à la cause environnementale. Finalement elle nous nuit en ratifiant le protocole de Kyoto.

""Si nous étions un pays, notre seule langue officielle serait le français, et cela aiderait grandement à sa préservation." Et la loi 101, ça te suffit pas? Si le québec se séparait, il ferait quoi? Un peloton d'exécution, des chambre à gaz, et goodbye les anglais? Ça frole le nazisme."
C'est vrai que ça frôle le nazisme, c'est ton idée pas la mienne. La loi 101 est une excellente loi, mais rien ne peut accoter le fait d'etre reconnu en tant que pays strictement francophone. L'anglais serait considérée comme langue secondaire, et ça ne fait pas en sorte que l'ont décide de tuer les anglais.

""La lieutenant-gouverneure nous coute plusieurs millions par année, car à part son salaire annuel, elle a le droit (et elle l'utilise abondamment) de piger dans le trésor public sans demander la permission pour tout et n'importe quoi." Si elle faisait trop de conneries avec, on en entendrait parler, et ça offusquerait même les anglais. Ils sont pas fous quand même."
On en parle justement :
-http://communiques.gouv.qc.ca/gouvqc/communiques/GPQF/Fevrier2007/12/c7246.html
-http://www.cyberpresse.ca/article/20070209/CPACTUALITES/70209020&SearchID=73271937666627
-http://argent.canoe.com/lca/infos/quebec/archives/2007/02/20070212-151212.html
Et j'en passe, il en a également été fait mention pendant plus d'une semaine à Radio-Canada.

""Ça c'est toi qui le dit. Plusieurs experts ne sont pas d'accord avec toi." Sophisme d'appel à l'autorité. Qui? Quand? Comment? Je me rappelle plus du nom du méga-complexe qu'ils font en Chine, mais en taîlle, en puissance, et en rendement, Manic 5 est LOIN derrière."
De un, c'est pas parce que certains font mieux que nous que ce que nous faisons c'est de la merde. Deuxièmement il n'y a aucun sophisme d'appel à l'autorité, je ne fais qu'énoncer un fait.

""Je suis désolé de te voir aussi naif. S'il a décidé de dire que la Québec était une nation distincte, c'est pour avoir des votes de la part des québécois lors des prochaines élections. Croit moi que s'il avait eu quelquechose à y perdre, il ne l'aurait jamais fait. Pour ce qui est du déséquilibre fiscal, encore une fois, c'est encore une histoire de votes pour les prochaines éelctions. Il ne nous a pas remboursé le tier de ce quil nous doit vraiment et il n'a fait aucun changement profond dans la formule de la péréquation, ce qui est le vrai problème." Quel gouvernement n'oeuvre pas pour se faire réélire? Même au Québec c'est comme ça. Admire au moins la démarche."
Pourquoi je l'admirerais, c'est une démarche purement hypocrite.

Pier-Luc Théberge 23/04/2007 01:19

"Des tonnes mon ami, et il y en aurait encore plus si le BQ n'existait pas." Ok, exemple?

"Non, parce que la ville de Sherbrooke possède déjà plus les mêmes valeurs et les mêmes priorités du Québec que le Canada. En fait, ça n'a rien à voir." J'ai bien parlé hypothétiquement... C'est pas le cas, mais avoue que ça serait absurde... Ça l'est pas plus que le séparatisme au Québec.

"Je te rappelle que ces immigrants sont aller là, alors que nous nous y étions déjà, ça fait une grande différence." Justement, non. Le Nouveau-Mexique, c'est un état qui a rejoint les États-Unis plus tard que les vieux états. Ça appartenait au Mexique avant. Quote de Wikipedia: "Le Nouveau-Mexique a été cédé par le Mexique, avec la Californie, le Nevada, l'Utah, l'Arizona et une partie du Colorado en 1846, après la Guerre américano-mexicaine. Par la suite, il est devenu Territoire des États-Unis (sur une très large superficie incluant l'Arizona), ce n'est que depuis le 6 janvier 1912 que le Nouveau-Mexique a le statut d'État." Ça te rappelle pas le Québec, ça?

Tu as dit: "Sur le plan international, le Québec doit pouvoir s’exprimer, car il forme une communauté (un peuple) francophone importante.", puis tu as dit "mais quant à avoir une voix qui dit des choses qui sont contre nos valeurs et nos priorités, j'aime mieux pas en avoir pentoute."... [Insérez cohérence ici]

"[...]le Québec a vu son taux de pollution diminuer de 10% alors que le Canada l'a vu augmenter de 30%... Ça dit tout il me semble." Tu veux le résultat ou bien la renommée? En se séprarant du Canada, ça sera aucunement mieux. Si à l'échelle provinciale on peut faire autant, je vois mal comment la présence du Canada nous nuit.

"Si nous étions un pays, notre seule langue officielle serait le français, et cela aiderait grandement à sa préservation." Et la loi 101, ça te suffit pas? Si le québec se séparait, il ferait quoi? Un peloton d'exécution, des chambre à gaz, et goodbye les anglais? Ça frole le nazisme.

"La lieutenant-gouverneure nous coute plusieurs millions par année, car à part son salaire annuel, elle a le droit (et elle l'utilise abondamment) de piger dans le trésor public sans demander la permission pour tout et n'importe quoi." Si elle faisait trop de conneries avec, on en entendrait parler, et ça offusquerait même les anglais. Ils sont pas fous quand même.

"Ça c'est toi qui le dit. Plusieurs experts ne sont pas d'accord avec toi." Sophisme d'appel à l'autorité. Qui? Quand? Comment? Je me rappelle plus du nom du méga-complexe qu'ils font en Chine, mais en taîlle, en puissance, et en rendement, Manic 5 est LOIN derrière.

"Je suis désolé de te voir aussi naif. S'il a décidé de dire que la Québec était une nation distincte, c'est pour avoir des votes de la part des québécois lors des prochaines élections. Croit moi que s'il avait eu quelquechose à y perdre, il ne l'aurait jamais fait. Pour ce qui est du déséquilibre fiscal, encore une fois, c'est encore une histoire de votes pour les prochaines éelctions. Il ne nous a pas remboursé le tier de ce quil nous doit vraiment et il n'a fait aucun changement profond dans la formule de la péréquation, ce qui est le vrai problème." Quel gouvernement n'oeuvre pas pour se faire réélire? Même au Québec c'est comme ça. Admire au moins la démarche.

"C'est justement ce que l'on fait mon cher, notre avenir doit être celui d'un pays si nous voulons évoluer comme le Québec le désir." Justement, c'est ce que je défends... la non-nécessité d'un pays.

Maxime Jobin 23/04/2007 01:00

"Combien de décisions ont été prises totalement au CONTRAIRE de ce que le Québec pensait? "
Des tonnes mon ami, et il y en aurait encore plus si le BQ n'existait pas.

"Si le Québec prend une décision à l'encontre de ce que veut la ville de Sherbrooke, est-ce que la ville va faire un référendum aux quinze ans?"
Non, parce que la ville de Sherbrooke possède déjà plus les mêmes valeurs et les mêmes priorités du Québec que le Canada. En fait, ça n'a rien à voir.

"Et le Nouveau-Mexique? Et la Californie? Ils ont, une énorme quantité de population de descendence Mexicaine ou latino-américaine? A-on déjà entendu parler de la séparation du Nouveau-Mexique? Jamais. "
Je te rappelle que ces immigrants sont aller là, alors que nous nous y étions déjà, ça fait une grande différence.

"Sur le plan International? Qui a une voix plus forte? Le Canada, avec son 8eme PIB en importance, ou le Québec, qui se classerait surement, sans l'industrie pétrolière de l'Alberta, sans l'exploitation forestière de la Colombie-Britannique, sans son tourisme, sans l'agriculture des prairies, 45eme, 50eme? Les entreprises peuvent très bien communiquer par elles-mêmes pour établir des liens économiques avec d'autres pays, et profiter de la notoriété et de la puissance du Canada."
Je veux bien que le Canada est une voix plus forte que la nôtre (ce qui est normal puisque nous ne sommes toujours pas un pays), mais quant à avoir une voix qui dit des choses qui sont contre nos valeurs et nos priorités, j'aime mieux pas en avoir pentoute.

"Qui, ici, peut dire franchement que le Québec fait mieux que Canada sur le plan de Kyoto?"
Comme je t'ai dit, il est prouvé que depuis une année x (je n'ai pas retrouvé l'article, qui était un article de Sciences Québec ou Sciences et Vie, donc je ne me souviens plus de la date) le Québec a vu son taux de pollution diminuer de 10% alors que le Canada l'a vu augmenter de 30%... Ça dit tout il me semble.

"Notre langue française, je l'ai déjà dit, n'est pas mieux foutue si on fait partie du Québec que du Canada. On est entourés d'anglais de toute façon."
Si nous étions un pays, notre seule langue officielle serait le français, et cela aiderait grandement à sa préservation.

"Couteux? Avoir un lieutenant-gouverneur ou whatever, c'est couteux? Venez pas me dire que 80 000$, c'est trop pour le gouvernement."
La lieutenant-gouverneure nous coute plusieurs millions par année, car à part son salaire annuel, elle a le droit (et elle l'utilise abondamment) de piger dans le trésor public sans demander la permission pour tout et n'importe quoi.


"Volonté, oui. Savoir faire exceptionnel, non. Regardez Bombardier: il se fait totalement dominer par le Brésil et d'autres puissances internationales de l'aéronotique. Regardez Hydro-Québec, comparez maintenant avec les SUPER-projets hydroélectriques en Chine. On a plus grand chose pour nous démarquer du monde."
Ça c'est toi qui le dit. Plusieurs experts ne sont pas d'accord avec toi.

"Stephen Harper... Balance du déséquilibre fiscal, Québec, nation distincte... Ça te suffit pas?"
Je suis désolé de te voir aussi naif. S'il a décidé de dire que la Québec était une nation distincte, c'est pour avoir des votes de la part des québécois lors des prochaines élections. Croit moi que s'il avait eu quelquechose à y perdre, il ne l'aurait jamais fait. Pour ce qui est du déséquilibre fiscal, encore une fois, c'est encore une histoire de votes pour les prochaines éelctions. Il ne nous a pas remboursé le tier de ce quil nous doit vraiment et il n'a fait aucun changement profond dans la formule de la péréquation, ce qui est le vrai problème.

"Regardez 300 ans en avant, pas en arrière."
C'est justement ce que l'on fait mon cher, notre avenir doit être celui d'un pays si nous voulons évoluer comme le Québec le désir.